Connect with us

Report' Live

Le Bal de l’Elysée Montmartre – 26 janvier 2013 – Paris

Publié

le

avec Kim Carnes, Partenaire Particulier, Richard Sanderson et Patrick Hernandez…

 Le Bal de l'Elysée Montmartre - 26 janvier 2013 - Paris

 

A l’occasion de sa 300e édition (et du haut de ses 18 ans), le Bal de l’Elysée de Montmartre avait décidé de marquer le coup en organisant cette soirée. En plus du l’habituel orchestre, des invités très spéciaux avaient été conviés : Patrick Hernandez, Kim Carnes, Jimmy Somerville, Partenaire Particulier et Richard Sanderson.

L’ouverture des portes eut lieu vers 23h45. A l’intérieur de la salle, le hall 4 du Parc des Expositions de la Porte de Versailles, DJ Steph Seroussi mixait de grands classiques « club » des années 70 à nos jours (funk, disco, dance) afin de mettre les spectateurs en appétit. Ensuite, le fantaisiste chorégraphe Michel Vedette (moustache, grosses lunettes et tenue argentée (y compris le mini-short et les baskets ailées) vint enseigner, accompagné de ses deux danseuses, quelques pas de danse à la foule, de plus en plus enthousiaste.
Vers 1h30, l’orchestre du Bal de l’Elysée Montmartre pris place, en tenue royale, ouvrit officiellement la soirée. Le groupe commença à enchaîner les medleys, en partant de tubes soul et en faisant progressivement voyager le public dans le temps. L’interprétation fut pour chaque titre impeccable. Chaque attitude, chaque mouvement de la chorégraphie avait été minutieusement choisi et repété. Les chanteurs et chanteuses, ainsi que la plupart des musiciens changeaient de tenue en une vitesse record pour illustrer chaque titre. C’est ainsi que l’on passa de Lady Gaga à Abba puis à Wham, en faisant un crochet par les Black Eyed Peas ou encore Kiss.

Régulièrement, chaque « guest » fut invité à entrer en scène et à nous livrer son titre phare accompagné par l’orchestre. Patrick Hernandez interpréta bien évidemment Born to be alive, puis Kim Carnes, venue tout spécialement de Californie, chanta Bette Davis Eyes. Le chanteur principal de l’orchestre nous apprit que Jimmy Somerville avait malheureusement dû annuler sa venue car, souffrant, il avait perdu sa voix et refusait de venir interpréter Never can say goodbye en playback. Il tenta de le remplacer du mieux qu’il put en intérprétant le titre à la façon de Jimmy. Tout au long du spectacle, il sut présenter au public l’étendue de ses capacités vocales, des Bee Gees à Elton John en passant par les Rita Mitsouko, n’hésitant pas non plus, comme ses acolytes, à adopter les tenues les plus improbables (comme par exemple, un ensemble en résille pour illustrer « Relax » de Frankie Goes To Hollywood..)

Vers 3 heures du matin, DJ Peter Pan prit le flambeau pour un intermède composé, lui aussi, de grands classique festifs et dansants. Il y eut même un sirtaki endiablé. L’orchestre revint ensuite pour un set plus rock (Europe, Kiss, AC/DC…) avant de céder sa place à Partenaire Particulier. Eric Fettweis, à la guitare et au chant, était venu accompagné de ses musiciens Manu Ducros aux claviers et Alain de Campos à la batterie. A la différence des invités précédents, le groupe interpréta deux titres : Elle est partie et, bien entendu, Partenaire Particulier, sous les vivas du public. L’orchestre regagna ensuite sa place, avant d’accueillir le dernier invité de la soirée, Richard Sanderson, et son inoubliable slow de La Boum, Reality. Après les danses enflammées, le public eut avec ce titre quelques minutes de douceur pour accueillir le petit matin. Il était alors 4 heures et demie et la soirée n’était pas encore terminée…

texte report FanMusik par SilverNora
photos © AWcreation pour FanMusik
merci à Garance Productions.

FanMusik vous invite à découvrir les photos de la soirée.

Galerie photos

L’Orchestre du Bal de l’Elysée Montmartre

 

Patrick Hernandez

 

Kim Carnes

 

Partenaire Particulier

 

Richard Sanderson

 
Liens

Le Bal de l’Elysées Montmartre : site officiel
Kim Carnes : kimcarnes.com
Partenaire Particulier : partenaireparticulier.com
Richard Sanderson : richard-sanderson.com
Patrick Hernandez : page Facebook officielle

Lire la suite
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Report' Live

Tribute Michel Delpech, 18 janvier 2019, Enghien-les-Bains

Publié

le

Tribute Michel Delpech, 18 janvier 2019, Enghien-les-Bains

Le 18 janvier dernier a eu lieu un hommage à Michel Delpech disparu il y a 3 ans : Tribute Michel Delpech. Compositeur de beaucoup de ses chansons, Michel Pelay a interprété les chansons de Michel Delpech sur la petite scène de l’Auditorium de l’Ecole de Musique et de Danse d’Enghien-les-Bains. Il était accompagné par Patrice Schreider (claviers et piano), Alain Legros (guitare acoustique), Alain Charriras (basse), Marc Chantereau (percussions) et Khalil Chahine (guitare électrique).

Tribute Michel Delpech, 18 janvier 2019, Enghien-les-Bains

Ce sont ainsi plusieurs chansons inoubliables de Michel Delpech qui ont été offertes au public venu nombreux les écouter : Loin d’ici, J’étais un ange, Le chasseur, Que Marianne était jolie, Pour un flirt, Les divorcés, Quand j’étais chanteur, Le Loir et Cher, Wight is wight accompagnés par les élèves des classes de chant et de chorale d’Ita Graffin. Michel Pelay fera également un duo avec elle sur Laurette. Alain Chamfort est monté sur scène le temps du titre Le Roi de rien…

Une belle soirée émouvante pour cet Artiste que nous apprécions tout particulièrement et que nous continuons souvent d’écouter…

Nous vous proposons de découvrir plusieurs photos de la soirée…

Galerie photos

Angélique L.
Photos © AWcreation pour FanMusik

Lire la suite

Report' Live

Fred Blondin, 14 avril 2018 – Casino de Paris – Paris

Publié

le

 Fred Blondin, 14 avril 2018 - Casino de Paris - Paris

Pour fêter ses 30 ans de carrière, Fred Blondin a donné rendez-vous à son public au Casino de Paris, le 14 avril dernier.
Parmi les invités : Cali sur le titre qu’il a écrit et composé pour lui Notre amour foutu , Charlélie Couture pour Allumer les bougies et enfin Daran sur le premier extrait de l’album Fred Pas de vie sans blues. Au cours de la soirée il rendra hommage à Johnnny Hallyday en interprétant le titre Dis-le-moi qu’il lui a écrit et composé pour son album À la vie, à la mort.
Un concert qui a été aussi l’occasion de présenter son nouvel album Pas de vie sans blues sorti le 2 mars dernier.

Nous vous proposons de découvrir les photos de la soirée et notre report’live en vidéo ci-dessous.

Setlist du concert (non exhaustive)

Comme un nouveau départ
Des gens que l’on aimerait revoir
Perso
On s’est aimés
J’voudrais voir les îles
Parce que je l’aime
L’amour foutu (avec Cali)
Paris au bord des larmes
Medley acoustique : Mickey jaloux / Little big man / Donner / Ô mon dieu / Le café du monde
Je manque de toi
C’est pas ça la vie
Je partirais demain
Elle allume des bougies (avec Charlelie Couture)
J’ai vu le blues
Lever le poing
Dis-le moi (Hommage à Johnny Hallyday)
Pourquoi t’écoutes jamais quand j’me tais
Parloir
Moins peur la nuit
Pas de vie sans blues (avec Daran)
On rentre à la maison

Galerie photos

Vidéo

 

Angélique L.
Photos © AWcreation pour FanMusik

Lire la suite

Report' Live

Indochine, 17 février 2018 – Paris

Publié

le

Indochine, 17 février 2018 - Paris

Report’live photos et vidéos du concert donné par Indochine le 17 février 2018.

Première partie de leur tournée qui affiche complet sur la majorité des dates, Indochine est venu jouer les titres de son nouvel album 13 sorti le 8 septembre 2017 à Bercy (enfin à l’Accorhotel Arena) à Paris pour 3 soirs : 16, 17 et 18 février 2018.

Nous vous invitons à découvrir des photos prises lors du concert. Merci pour votre indulgence, les photos ayant été faites avec un petit appareil numérique.

Extraits video

Galerie photos

Lire la suite

D’autres Report’live