Rejoignez-nous

Report' Live

Juanes – 11 juin 2008 – Zénith, Paris

Publié

le

JUANES - 11 juin 2008 - Zénith, Paris

Juanes n’était pas revenu à Paris faire un concert depuis le 18 juillet 2006. Ce fut chose faite le 11 juin 2008, le public fidèle à travers le Monde (Colombie, Vénuzuela, Espagne, Portugal…), était présent pour ce rendez-vous. Dès les premières notes de la chanson A dios le pido le public descend, danse et chante, et vient remplir le reste de la fosse. Tout le monde est debout. Deux écrans géants de chaque côté alternent vidéos du concert et montages photos.

 

Set List du concert

A dios le pido
No creo en el jamas
La noche
Clase de amor
Mala gente
Gotas de agua dulce
Fotografia
Es por ti
La paga
Bandera de manos
Bailala
Para tu amor
La camisa negra
La tierra
Volverte a ver
Hoy me voy
Me enamora
Dificil
La rebellion
Tres
Nada valgo sin tu amor

 

Galerie photos

Photos © AWcreation pour FanMusik

Commentaires du concert réalisés par ses fans pour FanMusik :

« J’y étais au concert, une soirée inoubliable. Il a vraiment un charme fou« . Chris

« Exceptionnel ce concert…. formidables musiciens et comme toujours Juanes très chaleureux. Qu’il revienne très vite !! » Catherine

« encore un concert exceptionnel … tout était parfais !! » Elena

« Grandiose, Génial, des musiciens et un Juanes au top, cela fait la 3ème fois que je le vois cette année et c’est à chaque fois un vrai régale. Il enflamme la salle, on n’en resort avec une pêche énorme. On l’adore ce Juanes (le talent, la voix, la musique, les textes), à tout ceux qui ne l’on pas encore vu, n’hésitez pas la prochaine, vous ne serez pas déçu. » Dorothée

« Un moment très court, attendu depuis longtemps : aller voir le célèbre Juanes le 11 juin 2008 en concert au Zénith de Paris.
Au début, un chanteur de reggae a fait la première partie du concert, mais personnellement, ça a été un moment interminable (pendant 45 minutes) suivie de nombreux réglages par l’équipe de techniciens : une sorte de suspens avant l’arrivée du célèbre Juanes. Donc dès que Juanes est entré sur scène… une joie immense a envahit tout le public, l’ensemble des mains se mit à bouger dans tous les sens avec les cris des Parisiens, des Colombiens, des Espagnols, des Argentins …
Il a fait une entrée fracassante et a enchaîné sur des musiques de ses albums précédents mais aussi de son album La vida es un ratico.
Durant tout son concert, Juanes a mis l’ambiance, et a transmis toute son énergie au public, une âme charitable qui s’approchait de son public, nous a fait passer un moment magique mais trop court à mon goût.
Juanes, en direct  sait chanter  merveilleusement bien, et est vachement sexy.
Dès les premières notes de musiques de son tube « la camisa negra » tout le public est devenu fou, et a crié ! Au refrain de cette même chanson, il a mis le micro vers notre direction, mais il nous a repris en disant que ce n’était pas assez fort, la deuxième fois on pouvait constater par son sourire : sa satisfaction.
On a pu constater que Juanes par rapport aux chansons qu’il va chanter, change de guitare.
Vers le milieu du concert, une terrible déception : Juanes et l’ensemble de ses musiciens partent de scène, tout le public s’est mit à hurler pendant 5 minutes (de longues minutes) et en fin de compte ils sont revenus et Juanes a  chanté encore plusieurs chanson et il à présenter ses musiciens !
A la fin du concert, Juanes est parti avec ses musiciens et sur les trois  écrans on a pu voir le signe en noir et blanc de la paix : son message personnel.
A la sortie une foule est sortie et des souvenirs ont pu être acheté, comme par exemple des posters, des stylos, des portes-clés … pour figer ce moment dans nos mémoires
. » Ju-dom

Report' Live

Kim Wilde, 25 avril 2022, La Cigale – Paris

Après deux reports à cause de la crise sanitaire, cette fois c’était la bonne date… 25 avril 2022 à La Cigale…

Publié

le

Alors qu’un beau coffret deluxe est paru en août dernier, la sortie prévue de la réédition de son album Come Out and Play en vinyle pour le 6 mai prochain, Kim Wilde a commencé sa nouvelle tournée par une date, celle de sa venue en France à La Cigale à Paris le 25 avril 2022 !

Report'Live Kim Wilde, 25 avril 2022, La Cigale – Paris

Après deux reports à cause de la crise sanitaire, cette fois c’était la bonne date… 25 avril 2022 à La Cigale, une salle parisienne qu’elle affectionne particulièrement car elle y vient à chaque fois depuis des années (sauf en 2012 où elle s’est produite au Théâtre du Trianon).
On retrouve sur scène à ses côtés son frère Ricky Wilde aux guitares et choeurs, sa nièce Scarlett Wilde aux choeurs et voix, Steve Power aux claviers, Neil Jones aux guitares, Paul Cooper à la basse (comme en 2018 également) et pour cette tournée deux batteries avec Emily Dolan Davies et Jonathan Atkinson.

La première partie de la soirée a été confiée à Valentin, un jeune Artiste français. Nous l’avions découvert lors des concerts de Daniel Guichard en novembre 2018 à l’Olympia, il assurait alors aussi sa première partie. Pas évident de se produire devant un public qui n’est pas venu pour lui. Il s’en est très bien sorti. Seul avec sa guitare, il a interprété ses titres mais aussi un petit clin d’oeil en reprenant le titre de Laurent Voulzy “Les nuits sans Kim Wilde” qui n’a pas manqué de faire réagir positivement le public de l’Artiste de la soirée.
Découvrez des photos de son passage ci-dessous :

A 20h30 exactement, les lumières s’éteignent, seule la scène est éclairée en bleu, une bande sonore débute et on entend la voix parlée de Kim… et les membres du groupe entrent ensemble sur la scène de La Cigale et commencent à jouer Rage to Love. Le concert commence ! … Kim arrive portant une casquette (avec sur le dessus “POP” en paillettes) sous laquelle on devine tout juste son regard depuis la salle. Puis elle salue le public de chaque côté de la scène et commence à chanter.
Cet extrait en premier titre servira d’introduction au concert qui s’annonce déjà bien rock. Et le public ne se trompe pas en donnant de la voix sur les refrains mais aussi sur les couplets des chansons qui suivront. Kim dira ses premiers mots de la soirée en français “Nous sommes à nouveau ensemble, vous m’avez manqué”, et ils enchaînent ensuite avec Never Trust a stranger.
Kim échangera souvent des regards avec ses fans aussi bien dans la fosse que vers les balcons de la salle de La Cigale. Sur scène toujours autant de complicité entre elle et son frère, sans oublier ses autres musiciens et sa nièce Scarlett. La soirée se poursuit avec le titre Million Miles Away, Can’t Get Enough.
Puis If I Can’t Have You, reprise des Bee Gees pour sa compilation sortie en 1993, qu’elle enchaînera sans temps mort avec les chansons The Touch et The Second Time.
Kandy Krush extrait de son dernier album studio Here Come The Aliens sorti en 2018, puis Water on Glass (1981) avec Steve Power qui viendra sur le devant de la scène avec son clavier en bandoulière. Puis Birthday, et Cambodia.
Cambodia… l’ambiance dans la salle par la musique, par les lumières et sur scène, font de cette chanson un moment inoubliable et très attendu par son public. Elle leur laissera chanter à plusieurs reprises.
D’autres chansons suivront : Love in the Natural Way, Four Letter Word, Bladerunner, et aussi ses tubes : View From a Bridge, Chequered Love, You Came, You Keep Me Hangin’ On dans une superbe version.

Le public tout au long de la soirée viendra remettre bouquets de fleurs et cadeaux à l’Artiste devant la scène où un espace le permettait.

Elle quitte la scène quelques instants et revient pour le rappel portant sa casquette du début du concert et une cape pour le titre Pop Don’t Stop. Ils ne pouvaient pas finir le concert sans son titre emblématique Kids In America.

Un concert qui se finit bien trop vite. Nous avons passé 1h45 avec Kim Wilde et son groupe à La Cigale.
Elle était très émue de retrouver le public français pour ce concert qui restera inoubliable tant pour l’Artiste que pour son public !

Ils continuent la tournée avec le Danemark puis la Grande-Bretagne, avant de faire une pause cet été avec des concerts dans les Festivals dont celui Trelazé (49) le 21 juin. Puis ils reprendront la tournée dès septembre prochain.

Le saviez-vous ? Deux batteries sur scène

Nous avons demandé à Emily Dolan Davies comment elle commencé à travailler avec Kim Wilde.
Emily : « Je connais Jonathan, l’autre batteur de Kim depuis de nombreuses années, et il m’a demandé de couvrir un concert avec elle qu’il ne pouvait pas faire. Je me suis bien entendu avec tout le monde, nous avons fait un super concert, et Kim a décidé après coup qu’elle aimerait avoir deux batteries, comme Adam and the Ants ! »

FanMusik : Deux Batteries sur scène comment cela se passe t-il ?
Emily : « Pour ce qui est de jouer avec un autre batteur, nous nous répartissons les parties. Jonathan joue la plupart des rythmes principaux, et je joue la plupart des sons électroniques et des percussions, et parfois nous nous rejoignons et jouons les mêmes parties pour un vrai moment de puissance ! C’est tellement amusant ! »

texte : Angélique L.
photos AWcreation pour FanMusik

Merci à Verygroup

Nous vous invitons ci-dessous à découvrir quelques photos prises lors du concert.

Galerie photos

Setlist du concert

Rage to Love (extrait)
Never Trust a Stranger
Million Miles Away
Can’t Get Enough (Of Your Love)
If I Can’t Have You
The Touch
The Second Time
Kandy Krush
Water on Glass
Birthday
Cambodia
Love Is Holy
Love in the Natural Way
Four Letter Word
Bladerunner
View From a Bridge
Chequered Love
You Came
You Keep Me Hangin’ On

Rappel
Pop Don’t Stop
Kids In America

Liens

site officiel : kimwilde.com
official fansite wilde-life.com

Sites de fans

Day by day Kim Wilde / Il était une fois… Kim Wilde

Lire la suite

Report' Live

Les Années 80 La Tournée, 26 mars 2022, Palais des Sports – Paris

Sloane, Lio, Christiane de Zouk Machine, Julie Pietri, Jean-Pierre Morgand, Alain Llorca, Christian de Raft, Plastic Bertrand, Partenaire Particulier, Pedro Castano, William de Début de Soirée…

Publié

le

Les Années 80 La Tournée, 26 mars 2022, Palais des Sports - Paris

Sloane, Lio, Christiane de Zouk Machine, Julie Pietri, Jean-Pierre Morgand, Alain Llorca, Christian de Raft, Plastic Bertrand, Partenaire Particulier, Pedro Castano, William de Début de Soirée ! Tous étaient présents sur la scène du Palais des Sports de Paris le 26 mars 2022. Accompagnés d’un super groupe et choristes, ils étaient déjà venus en octobre 2021. Le public a répondu présent aussi pour ce nouveau rendez-vous pour revivre les chansons des Années 80 et bien plus encore.

Ils ont offert au public leurs titres respectifs, également des reprises d’autres tubes de ces années-là, mais aussi des reprises en hommages à plusieurs Artistes dont Maurane avec Toutes les mamas, ou encore Daniel Balavoine par Alain Llorca, ou bien Alexandrie, Alexandra, par Sloane.
Nous avons pu aussi découvrir pour la première fois sur scène la reprise d’Indochine avec L’Aventurier par Partenaire Particulier et Jean-Pierre Morgand.

Photos AWcreation pour FanMusik

Nous vous invitons ci-dessous à découvrir quelques photos prises lors du concert.

Galerie photos

Lire la suite

Report' Live

Patrick Coutin, 25 septembre 2021 à La Bellevilloise, Paris

Publié

le

Patrick Coutin, 25 septembre 2021 à La Bellevilloise, Paris
Patrick Coutin, 25 septembre 2021 à La Bellevilloise, Paris

Le 25 septembre a eu lieu de concert de Patrick Coutin à La Bellevilloise dans le 20ème arrondissement de Paris. Il devait initialement se tenir à La Maroquinerie, juste à côté. Après plusieurs reports, la 4ème date annoncée fut la bonne et Patrick Coutin a enfin pu se produire pour le plus grand bonheur de son public. Pour plusieurs des personnes présentes ce soir-là c’était le retour des concerts après des mois d’interruption.

Patrick était accompagné par Gilles Michel à la Basse et Philippe Roux à la Batterie.

Ils ont interprété et joué ses chansons dont My Oh My pour laquelle il a sorti l’an dernier un clip, Biberon pas prêt blues et Maryline est folle, tous les trois extraits de son album Paradis Electriques sorti l’an dernier.

Et aussi des reprises comme Osez Joséphine d’Alain Bashung, ou bien Born to be wild (Easy Rider), ou encore Light my fire des Doors dont il a également écrit un livre Jim Morrison et les Doors.

Sans oublier J’aime regarder les filles avec toujours une superbe longue version live qui clôture son concert avant de revenir pour le rappel pour 3 titres dont à nouveau Maryline est folle.

Setlist du concert (non exhaustive)

1/ Traces d’amour
2/ My Oh My
3/ Maryline est folle
4/ Babylone Panic
5/ Yer Blues Train
6/ Osez Joséphine
7/ Biberon pas prêt blues
8/ N’oublie pas
9/ Tous aux abris
10/ Born to be wild
11/ Fuck the Covid blues
12/J’aime regarder les filles

Rappel
13/ Light my fire
14/ Rock’n’roll (Où tu veux, quand tu veux)
15/ Maryline est folle

Nous vous invitons à découvrir ci-dessous les photos du concert.

Galerie photos

Liens

Page facebook officielle de Patrick Coutin | Instagram

Lire la suite

D’autres Report’live

Advertisement