Connect with us

Report' Live

Indochine – 26 juin 2009 – l’Olympia, Paris

Publié

le

Indochine - 26 juin 2009 - l'Olympia, Paris

Fort de la sortie de leur album La République des Météors le 9 mars 2009. Indochine s’est produit le 26 juin 2009 à l’Olympia pour un concert unique. Cette date restera dans la mémoire des fans venus pour certains la veille afin d’être sur d’avoir leur place et d’être au premier rang dans la salle mythique de l’Olympia.
Dès le 6 octobre ce sera le lancement de la tournée Météor Tour qui débutera à Rouen. A noter un rendez-vous à ne pas manquer, 1 an jour pour jour après l’olympia… le 26 juin 2010 le groupe se produira au Stade de France.

FanMusik vous invite à lire les commentaires envoyés par plusieurs des fans du groupe (nous les remercions pour leur participation), et à découvrir quelques photos du concert…

 

Set List du concert

(liste non exhaustive)

Electrastar
Marilyn
Republika
Little Dolls
Junior Song
Playboy
Punker
Le lac
Le Manoir
Jdall
La lettre de metal
Un ange…
Alice et June
Popstitute
Club Meteor
June 2
3 nuits pas semaine
Miss Paramount
Union War / Revolution / Kao Bang / La colline des roses (en acoustique)
L’aventurier
Le dernier jour
Je t’aime tant
Tom & Jerry

 

Galerie photos

© photos AWcreation pour FanMusik

Commentaires du concert réalisés par des fans du groupe pour FanMusik :

 

Presque deux ans se sont écoulés depuis le dernier concert où j’avais pu voir Indochine en concert. C’était donc une grande émotion de pouvoir les retrouver et le concert était de taille pour ces retrouvailles ! Le nouvel album franchit une nouvelle étape : celle d’être joué sur scène. Et c’est avec une joie immense qu’on constate la puissance des nouveaux titres comme Junior Song et La Lettre de Métal ou encore la capacité à déchainer le public de Republika et Playboy. Le concert était généreux, plus de deux heures de bonheur pendant lesquelles des titres anciens ressortent, comme Kao Bang ou Le Manoir, d’autant plus agréables qu’ils arrivent comme de bonnes surprises. La complicité entre le groupe et leur plaisir à jouer est palpable, on n’oubliera d’ailleurs pas Boris aux tambours sur La Lettre de Métal ! Trois jours après le concert le bracelet orange entoure toujours mon poignet, me rappelant chaque seconde qu’à commencé vendredi una année de concerts d’Indochine qui s’annoncent inoubliables… Joachim, 19 ans

Comment raconter ce concert exptionnel en à peine quelques lignes? Un an et demi sans indochine c’est long … On ressent d’ailleurs l’impatience des fans dans la salle , on les appelle , on chante …
Ambiance de feu , un groupe de folie et un putain de pubblic de quoi faire un concert exeptionnel !!!!!! Indochine plus en forme que jamais et on ne s’en plaindra pas… Des chansons à couper le souffle , le public qui reprend déjà tout en coeur … QUE DU BONHEUR!
Gwladys, 20 ans

Après avoir attendu plusieurs mois ce concert le jour J était enfin arrivé…Arrivée la veille je suis prête a passer une nuit assez pénible sous la pluie (ceci dit merci aux gentil vigiles de l’olympia qui nous ont permis de dormir dans le hall…) le matin arrive… un nombre impressionnant de fan est déjà présent mais la journée ce déroulera tranquillement…
26 juin 2009 vers 19h… la tension monte les portes s’ouvrent enfin a nous… « ne courez pas » nous disent les vigiles… mais c’est plus fort que moi ce concert sera le mien et le premier rang aussi!!!!! :-))
Ca y est j’y suis… côté gauche comme d’habitude devant Oli De Sat… J’ai le coeur qui bat très vite quand la première partie se termine… ont assiste a la mise en place du décors (et au petit plantage du rideau!!) … les lumières s’éteignent enfin… le sol de l’olympia tremble tellement nous sommes impatients… Et puis surprise nos Indoboys préférés entament le concert part Electrastar… « je voudrai te revoir… briller d’electrastar  » …
La Set List du concert est juste merveilleuse… et les nouveaux arrangements aussi… Indo nous offre des vieux morceaux comme « Kao bang » ou « Canary Bay » ou des inédits comme « You spin me round » des morceaux rarement joués en live et qui me font me rendre compte que ce concert est juste exceptionnel … Ils sont en pleine forme l’énergie qu’ils dégagent sur scène est communicative !!!! Nous sommes déchaînés… et le concert n’en fini plus… Après plusieurs rappel Nicola nous improvise une dernière chanson au piano… et la ceux qui n’étaient pas convaincus qu’indo aime ses fans, le sont… Les indoboys sont d’une générosité extraordinaire…
Il est près de minuit quand le concert se termine… dans le hall l’ambiance est spéciale … comme si ce concert avait retourné beaucoup de monde… des larmes coulent sur les visages… pour ma part j’irai me réfugier dans les bras de mes amies… après une soirée comme celle là c’est difficile de redescendre de sont nuage..
Vivement octobre… j’ai l’impression que pour cette tournée Indo réussira encore à nous surprendre… et l’émotion sera de la partie…!
Je remerci le groupe et le staff (alain, joakim, benji , casimir…), ainsi que les vigiles de l’olympia qui nous ont soutenu toute la nuit…
Merci aussi à : la gentille photographe de FanMusik qui était juste devant moi et qui ma proposé d’utiliser une photo de moi pour le compte rendu… :-)), merci à Zégut qui est quelqu’un d’adorable…, puis bien sûr il faut TOUJOURS remercier les fans sans qui les concerts ne seraient pas ce qu’ils sont … ( je me lance des fleurs là !! 🙂 )
Rendez-vous On Metor Tour …
Céline, un indofan belge de 23 ans…
Je suis arrivée vers 15h et j’ai vu des fans assis tout le long du trottoir c’était du pur délire deja tout ce monde. Les fans attendaient avec impatience, je pense le retour d’indo. Vu le beau temps je décidais d’aller prendre le frais sur une terrasse de café. Retour vers 17h30 et là je n’en c’rois pas mes yeux  la file à augmenter je me retrouve carrement dans la rue d’à côté je me dis « c’est pas possible on va se faire virer » on gênait les passants !!!c’est du pur délire !!! Ouf vers 19h je rentre enfin dans ce lieu prestigieux !! j’étais deja venu voir indo dans cette salle donc pas t’inquiétude c’est une salle conviviale  les gens sont calment  les lumieres s’éteignent. Asyl en premiere partie je suis allée m’acheter un coca avant de voir indo. Une premiere partie impeccable  mais je suis pas fan. C’est bon les fans se reveillent on scande indo. C’est parti… les lumiéres s’éteignent la tension monte les fans exuthent, la chaleur monte. Ils font monter la pression, on est dans le noir on attend de les voir. C’est parti « electrastar » en intro. C’est trop bon c’est parti pour deux trente de concert !!!! Nico passe en revu de nouvelles et veilles chansons. Je saute partout, je crie. Une fan derriere est comme moi  on délire  putain d’ambiance nico joue de la guitare et se blesse « ce soir je saigne pour vous… ». Ils tiennent à chanter « jdall », j’avoue que cette chanson m’enerve, trop commerciale, je prefére l’aventurier !! Nico averti de faire fonctionner les ventilateurs pour rafraîchir le public!!!!. Des bouteilles d’eau sont jetés vers le public. Les fans sont au rendez-vous, nicola les remercie. Il s’eclipse. On en profite pour lui chanter un joyeux anniversaire. Comme d’habitude on a le droit à plusieurs rappels. Boris est en super forme, il s’éclate au tambour !!
Nico revient seul sur scène, on a l’impression d’être intime avec lui. Tous les musiciens saluent le public. Nicola est heureux.
Les lumières se rallument. Je crois que j’aurais aimé que cela dure plus longtemps… Je m’approche de la scène. Des fans se roulent par terre pour récupérer un médiator, du pur délire…… Putain de concert, putain de public, Indochine est vraiment un groupe scénique. Mmaintenant je peux enfin le dire : « je suis fière d’être fan d’Indochine ».  Love.
Céline, 36 ans

Indochine - 26 juin 2009 - l'Olympia, Paris

Lire la suite
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Report' Live

Stars 80, 18 mai 2019, Stade de France, Saint-Denis

Publié

le

Revivez le concert de Stars 80 du 18 mai 2019 au Stade de France !

La première partie de la soirée était assurée par Lucky Dance Party et ses danceurs. Ils ont chauffé les spectateurs du Stade de France avec leurs chorégraphies.

Lucky Dance Party

Stars 80 c’est parti ! Après plusieurs spectacles depuis la première (anciennement RFM Party 80) au Zénith en mars 2007, dont déjà un premier Stade de France en 2008, c’est un show bien orchestré que nous avons eu le plaisir de découvrir ce 18 mai au Stade de France. Avec de nombreux Artistes au rendez-vous : Murray Head, Patrick Coutin, Emile et Images, Jean Schultheis, Phil Barney, Jeanne Mas, Patrick Hernandez, Joniece Jamison, Julie Pietri, Richard Sanderson, Pauline Ester, Jean-Pierre Mader, Thierry Pastor, Cookie Dingler, Alec Mansion (Leopold Nord et Vous), Plastic Bertrand, Jean-Luc Lahaye, Laroche Valmont, Sabrina, William (Début de Soirée) ainsi que Benny B et Laruzzo… Le tout présenté par Laurent Petitguillaume.

Un public diversifié, s’était donné rendez-vous ce soir pour un spectacle inoubliable. Malgré une pluie bien présente mais sans orages… les décibels, ce soir, venaient bien de la scène et aussi du public.

Ils arrivent tous ensemble sur scène pour le premier titre, puis enchaîneront sans aucun temps mort leurs tubes ainsi que des reprises pendant 3h15 (sans compter la première partie).

 

Patrick Hernandez, Born to be alive

Benny B, Vous êtes fou…

Julie Pietri, Eve lève-toi, Magdalena

Jean-Pierre Mader Disparue, Macumba

Alec Mansion (Leopold Nord & Vous) C’est l’amour

Pauline Ester Oui je l’adore

Thierry Pastor Coup de folie

Richard Sanderson Reality

Laroche Valmont T’as le look Coco…

à Suivre…

Angélique
Photos © AWcreation pour FanMusik
Merci à Cheyenne Productions

Lire la suite

Report' Live

Backstreet Boys, 19 mai 2019, Accorhotels Arena, Paris

Publié

le

Backstreet Boys, 19 mai 2019, Accorhotels Arena, Paris

 

Backstreet Boys, 19 mai 2019, Accorhotels Arena, ParisAlors qu’ils ont sorti leur dernier album DNA en janvier 2019, les Backstreet Boys ont lancé leur tournée DNA World Tour ce mois-ci. Ils se sont produits en Europe (Londres, Berlin, Paris, puis aux USA. Ils étaient le 19 mai dernier sur la scène de l’Accorhotels Arena !
Depuis 26 ans que le groupe existe, ils n’ont pas arrêter d’enregistrer des albums et de se produire sur scène. La dernière fois qu’ils étaient venus, c’était en 2014 au Zénith de Paris, nous étions présents, vous pouvez voir ou revoir notre report’live en cliquant ici.

Pas de musiciens avec eux sur scène, pas de sessions acoustique comme lors de leur concert au Zenith, mais toujours leurs voix, leur présence remarquable sur scène, sans oublier aussi des chorégraphies.

Backstreet Boys, 19 mai 2019, Accordhotel Arena, Bercy, Paris

Au vu des dimensions de leur installation hors norme, c’est certain qu’il fallait que le groupe se produise à l’accorhotels Arena (anciennement Bercy). Un mur vidéo géant en fond de scène, une grande scène, et une avancé formant un sorte d’arrondi « anguleux » avec du public au centre. Et deux autres mur video plus petit qui descendaient verticalement sur l’avancée.

C’est avec une setlist impressionnante comprenant 33 chansons dont 8 chansons extraites de leur dernier album DNA qu’ils se produisent devant des fans conquis par avance.
Avec neuf albums à leur actif car ils n’ont pas cessé d’enregistrer des albums avec par moment quelques pauses, permettant ainsi aux membres de sortir aussi des albums en solo, c’est un show exceptionnel à l’américaine qu’ils offrent à leur public.

Backstreet Boys, 19 mai 2019, Accorhotels Arena, Paris

Pendant 2 heures d’un show millimétré, sans fausses notes, ils vont enchaîner les titres, le public debout durant tout le concert, des effets de lumières, changements de costumes, scène qui monte, mur video diffusant multiples effets et vidéo, un regard dans le public, un geste pour saluer leur fan, un petit mot comme quand Nick vient seul saluer l’Accorhotel Arena « Paris France », « Je t’aime » et il n’hésitera pas à se dévoiler qu’il est un très bon « french kisser ». Il demandera au public s’ils sont fans des Backstreet Boys depuis 26 ans… le public à l’unissons lui confirmera que oui.

Les fans français étaient bien présents et ils l’ont prouvé en accompagnant le groupe sur toutes leurs chansons, et en leur faisant même une petite surprise en brandissant, après le titre No Place, une feuille avec inscrit « We are in our DNA ».

 

 

Galerie photos

Avant le show… / Before the show

Les 1ères minutes du show / First minutes of the show

Setlist du concert

Everyone (intro du concert)
I Wanna Be With You
The Call
Don’t Want You Back
Nobody Else (Brian)
New Love
Get Down (You’re the One for Me)
Chateau (Howie)
Show Me the Meaning of Being Lonely
Incomplete
Undone
More Than That
The Way It Was
Chances
Shape of My Heart
Drowning 2000
Passionate (AJ and Kevin)

Quit Playing Games
As Long as You Love Me
No Place
Breathe
Don’t Wanna Lose You Now
I’ll Never Break Your Heart
All I Have to Give
Everybody (Backstreet’s Back)
We’ve Got It Goin’ On
It’s Gotta Be You
That’s the Way I Like It
Get Another Boyfriend
The One
I Want It That Way

Rappel :
Don’t Go Breaking My Heart
Larger Than Life



 Texte Angélique L.
Photos © AWcreation pour FanMusik
Merci à Live Nation France

Liens

Site officiel : backstreetboys.com
Page facebook officielle

Lire la suite

Report' Live

Tribute Michel Delpech, 18 janvier 2019, Enghien-les-Bains

Publié

le

Tribute Michel Delpech, 18 janvier 2019, Enghien-les-Bains

Le 18 janvier dernier a eu lieu un hommage à Michel Delpech disparu il y a 3 ans : Tribute Michel Delpech. Compositeur de beaucoup de ses chansons, Michel Pelay a interprété les chansons de Michel Delpech sur la petite scène de l’Auditorium de l’Ecole de Musique et de Danse d’Enghien-les-Bains. Il était accompagné par Patrice Schreider (claviers et piano), Alain Legros (guitare acoustique), Alain Charriras (basse), Marc Chantereau (percussions) et Khalil Chahine (guitare électrique).

Tribute Michel Delpech, 18 janvier 2019, Enghien-les-Bains

Ce sont ainsi plusieurs chansons inoubliables de Michel Delpech qui ont été offertes au public venu nombreux les écouter : Loin d’ici, J’étais un ange, Le chasseur, Que Marianne était jolie, Pour un flirt, Les divorcés, Quand j’étais chanteur, Le Loir et Cher, Wight is wight accompagnés par les élèves des classes de chant et de chorale d’Ita Graffin. Michel Pelay fera également un duo avec elle sur Laurette. Alain Chamfort est monté sur scène le temps du titre Le Roi de rien…

Une belle soirée émouvante pour cet Artiste que nous apprécions tout particulièrement et que nous continuons souvent d’écouter…

Nous vous proposons de découvrir plusieurs photos de la soirée…

Galerie photos

Angélique L.
Photos © AWcreation pour FanMusik

Lire la suite

D’autres Report’live