Rejoignez-nous

Artistes

[Disparition] Louise sans Gérard Berliner… 13 octobre 2010

Publié

le

Nous avons appris cette après-midi la disparition de Gérard Berliner, auteur compositeur interprète et comédien. On se souvient de sa chanson « Louise » en 1982.
Il jouait depuis 2006 dans Mon Alter Hugo mélant textes de Victor Hugo et chansons inspirées de la vie de l’écrivain. Récemment il présentait un spectacle en reprenant des chansons de Serge Réggiani.
Nous ne l’oublierons pas…

[Disparition] Louise sans Gérard Berliner... 13 octobre 2010

[Disparition] Louise sans Gérard Berliner... 13 octobre 2010

Louise lors de l’émission Les Années bonheur :

Lire la suite

Actualité

Juanes à l’Olympia le 12 septembre 2023 !

C’est enfin le retour de Juanes en France à Paris…

Publié

le

On attendait son retour depuis en scrutant les dates de ses nouvelles tournées régulièrement. On pensait que cela n’allait pas tarder lorsqu’il est venu en Espagne et aussi pour le Festival Musilac en France en 2022. Et c’est enfin le retour de Juanes en France dans une salle parsienne et pas des moindre puisqu’il a choisit pour sa tournée « Europa Tour 2023 » la scène mythique de l’Olympia à Paris. Son dernier concert dans la capitale était aussi à l’Olympia en 2015 (Report’live photos).

Les places sont en vente depuis ce matin sur le site de Gérard Drouot Productions et de l’Olympia.
Jeudi 30 mars à 10h les places seront disponibles dans tous les lieux de ventes habituels.

Juanes à l'Olympia le 12 septembre 2023 !

S’il y a un artiste qui a su marier à la perfection les rythmes latinos à un son pop-rock international, c’est Juanes. Le colombien a réussi le pari d’une musique mondialisée sans renier ses racines. Avec ses titres emblématiques, « A Dios le Pido » et « La Camisa Negra », il a embarqué la planète entière dans un feel good tenace. Mais à ceux qui voudraient le reléguer au rang de chanteur pour adolescentes en mal d’amour, l’artiste a prouvé qu’il est bien plus que ça.
Parce que Juanes, aussi surprenant que cela puisse paraître, est entré dans la musique par le metal et le hard rock. Une expérience de quelques années dans les bars de Medellin qui lui a apporté son sens de la scène. Tout comme des émotions à fleur de peau que même un public non hispanophone ressent à travers ses prestations sensibles. Et s’il peut paraître lisse en surface, Juanes a une profondeur qui lui vient des années sombres de son pays, quand la Colombie était encore l’un des pays les plus violents de la planète.
Ainsi, l’Amour côtoie la noirceur dans des textes qui deviennent universels, où l’artiste porte à bout de bras la passion comme ses messages de paix, cause pour laquelle il s’engage régulièrement. Et si de notre côté de l’Atlantique, la suite de sa carrière a fait moins de bruit, du côté de nos voisins américains, il n’en est rien. Juanes, guitare en bandoulière et chaleur dans la voix est toujours un artiste qui porte haut les couleurs de son pays, parfois même à égalité avec une certaine Shakira.
La fusion entre des sonorités douces et éclectiques, entre le folk, le tango, le boléro et le pop-rock toujours saupoudrée de rythmes hispaniques, continue de faire des ravages et l’artiste qui dépasse désormais la quarantaine délivre une énergie communicative et une envie intacte sur scène. Avec plus de 16 millions de disques vendus, des dizaines de Latin Grammys et trois Grammies Award dont le dernier en 2022, le plus célèbre des colombiens a encore de belles choses à partager.

Les faits marquants

1992 – De la tradition au hard rock
C’est avec son père et ses frères que le jeune Juan apprend à jouer de la guitare sur les rythmes de la musique traditionnelle sud-américaine. Mais très vite, Juanes va s’en détacher pour rejoindre Ekhymosis et jouer du bon vieux hard rock. En sept ans, son groupe va devenir l’une des formations les plus connues dans son pays natal. Mais le jeune colombien rêve de grandeur et d’une autre musique, plus universelle. En 1999, il quitte son groupe et part s’installer à Los Angeles.

2000 – Après le metal, succès d’une pop latine
Après une année de galères, Juanes est repéré par le célèbre musicien argentin Gustavo Santaolalla qui décide de produire son premier album solo, Fijate Bien. Entre salsa, funk et rock, c’est un carton dès les premières notes et il culmine pendant 10 semaines au hit-parade colombien avant d’envahir toute l’Amérique du Sud. L’année suivante, l’artiste réitère l’exploit avec Un Dia Normal et son hit A Dios le Pido qui devient un hymne pour la paix dans toute l’Amérique. C’est en 2004 qu’il finit sa conquête du monde en faisant une percée fulgurante en Europe. De l’Espagne à la pointe suédoise, tout le monde danse, en 2004 sur La Camisa Negra, issue de son troisième album, Mi Sangre. Le succès est planétaire.

2012 – Juanes débranche la prise en live
Après Nirvana, Alicia Keys ou Lauryn Hill, la star colombienne est invitée dans le studio intimiste de MTV Unplugged. Juanes y délivre une prestation acoustique pleine de chaleur, d’où sera tiré son premier album live, directement nommé pour les Grammy Awards dans la catégorie Meilleur Album Pop Latino. Et si l’artiste disparaît un peu des radars en Europe, il continue de cartonner aux Etats-Unis et dans toute l’Amérique latine.

2021 – Un saut dans le passé
Juanes décide de regarder un peu en arrière et sort Origen, une compilation de reprises, le plus souvent en espagnol, des titres qui l’ont inspiré au cours de sa carrière. De Bob Marley à Bruce Springsteen, il pose ses mélodies et sa douceur sur les chansons qui ont souvent bercé son enfance. « C’était la seule chose qu’on pouvait entendre du bar, et mes frères et sœurs l’écoutaient à la maison », raconte l’artiste qui, avec ce nouvel album plein de couleurs, rafle son troisième Grammy Awards.

Liens

Site officiel de Juanes : juanes.net

Lire la suite

Artistes

Ce soir Soirée spéciale Dorothée sur AB1 !

Publié

le

Dorothée à Bercy 2010

AB1 consacre ce soir dès 20h45 une soirée entière à Dorothée, artiste emblématique du petit écran.

Découvrez dès 20h40 le documentaire La Fabuleuse Histoire de Dorothée réalisé par Ludovic Lestavel et Julien Israel, suivi de son concert inédit à Bercy en 2010. L’occasion de découvrir pour certains ou redécouvrir pour d’autres les nouvelles chansons de Dorothée. Au rendez-vous également ses plus grands tubes. Sur scène à ses côtés François Corbier qui chantera son titre La galère Capitaine (entre autres). Jacky, Hélène, Ariane et les Artistes du Club Dorothée seront également au rendez-vous !

20h40 : La fabuleuse histoire de Dorothée

Animatrice, chanteuse et comédienne, Dorothée est LA star des enfants dans les années 80 et 90. En 2010, elle fait son retour sur scène à l’Olympia, où elle chante à guichets fermés pour un public d’adultes déchaînés. Pendant près de 20 ans, Frédérique Hoschedé, alias Dorothée vend 17 millions de disques, ses émissions font des records d’audience et elle remplit les plus grandes salles de concert.
Pourquoi Dorothée, alors omniprésente sur le petit écran a pu disparaître du jour au lendemain ? Pourquoi a-t-on décidé de supprimer brutalement le Club Dorothée, pourtant leader en termes d’audience ? Comment a-t-elle vécu ce passage soudain de la gloire à l’ l’anonymat ?
Avec les témoignages de Jean-Pierre Foucault, William Leymergie, Jean-Marc Morandini, Jacky, et bien d‘autres, découvrez La Fabuleuse Histoire de Dorothée.

22h15 : Dorothée à Bercy 2010 (Concert inédit)

En 2010, après 14 ans d’absence, Dorothée fait son grand retour sur la scène musicale. Après son incroyable concert à l’Olympia, elle poursuit sur la scène mythique de Paris Bercy, où elle détient encore le record de concerts donnés, avec 58 représentations. Entourée des Musclés, d’Hélène Rollès, Corbier ou encore Ariane, elle interprète ses plus grands succès tels que Tremblement de Terre, Les neiges de l’Himalaya, Hou ! La menteuse ! où encore Attention, danger.
Un moment d’émotion garanti pour tous les fans de l’artiste !

Lire la suite

Artistes

Il était une fois Céline Dion, le 15 mai 2013 sur TMC avec Jean-Jacques Goldman, Luc Plamondon…

Publié

le

Il était une fois Céline Dion sur TMC le 15 mai 2013

Mercredi à 20h45 sur TMC à découvrez un nouveau numéro de la série des documentaires Il était une fois consacrée cette fois à Céline Dion.

Autour des documents vidéos et des témoignages réalisés récemment dont Jean-Jacques Goldman, Luc Plamondon, Jacques Vénéruso… le documentaire réalisé par Mathias Goudeau retracera la carrière de la chanteuse Céline Dion.

Un regard différent sur la star internationale Céline Dion, avec des images exceptionnelles, des chansons inédites et des informations nouvelles sur sa carrière grâce aux témoignages des plus intimes de la chanteuse comme René Angélil, son mari, Mia Dumont, sa conseillère personnelle ou encore Jean-Jacques Goldman. Les auteurs et compositeurs Luc Plamondon, Jacques Vénéruso et Christian Loigerot ou encore Thérèse Zaydman, sa première attachée de presse sont également des acteurs majeurs de sa réussite. Son album «Sans attendre», sorti en novembre 2012, est un véritable succès.

Le documentaire sera suivi de la rediffusion de l’émission Quand la musique est bonne spéciale JJ Goldman.

Lire la suite
Advertisement

© 2001-2023 FanMusik